12 idées de films à voir pour bien fêter Halloween

[et_pb_section][et_pb_row][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text]

Pour ce mois d’octobre, les films de toutes sortes sont à l’honneur chez Chic-Choc. Mais vous savez ce qui tombe aussi au mois d’octobre ? Oui ! Halloween ! Voici, le retour des si belles citrouilles qui poussent un peu partout en campagne actuellement et qui colorent joliment les champs se parant gentiment d’une couleur jaunâtre qui nous rappelle bien l’automne et qui vont à la fin du mois, soit finir en soupe, soit en créatures démoniaques qui accueillent avec un immense sourire éclairé à la bougie nos amis ou nos ennemis dès qu’on s’approche de notre humble demeure, le retour des « Pranks » un peu méchantes pour faire peur à nos proches, et surtout, les soirées films d’horreur passées au fond du canapé, le bol de popcorn placé stratégiquement devant les yeux des plus faibles d’entre nous. (Effectivement, je ne parle pas du retour du froid, mais ça me paraissait trop évident. Si vous ne voyez pas de quoi je parle, je vous laisse faire un petit tour à l’air frais, littéralement.) Une envie de passer une bonne soirée d’Halloween mais aucune idée de film ? Voici un article qui devrait vous donner quelques idées.

Commençons gentiment avec ce que j’appellerais, les « films un peu glauques mais tranquilles ».
Dans la catégorie « J’ai quand même envie de dormir cette nuit! » je nominerais :

L’étrange Noël de Monsieur Jack

Photo
Photo : pinimg.com
L’étrange Noël de Monsieur Jack, c’est l’histoire de Jack Skellington, roi des citrouilles et habitant de la ville Halloween qui essaie, après s’être lassé d’organiser la fête d’Halloween, de s’emparer de la fête de Noël. Alors oui, c’est un film pour enfant, mais ça reste un classique dans les films d’animation, un classique pour la fête d’Halloween (ou même de Noël) à avoir vu au moins une fois dans sa vie.

Coraline

Photo
Photo : culturacomic.files.wordpress.com
Malgré ses airs de films pour enfant, Coraline est glauque, même pour les adultes, surtout pour ceux qui ont une aversion pour les pantins ou poupées. C’est l’histoire d’une enfant, Coraline, qui découvre un jour un passage dans un mur de sa nouvelle demeure. Ce passage mène dans un univers parallèle, où tu y es plus beau, plus coloré… et où les gens ont des boutons à la place des yeux.

Shaun of the Dead

Photo
Photo : zombie-planet.de
Shaun of The Dead est un film réalisé par Edgar Wright et qui fait parti de la fameuse « Trilogie Cornetto » (Shaun of The Dead – Hot Fuzz – Le Dernier Bar avant la Fin du Monde ». Ce film raconte l’histoire de Shaun, un trentenaire pas très doué, qui ne fait pas grand-chose de sa vie. Du jour ou lendemain, une apocalypse zombie éclate, et c’est à ce moment que Shaun va montrer sa véritable nature de héros.
​Dans la catégorie « Il m’a bien perturbé celui-là, mais je crois que j’vais m’en remettre »

Shining

Photo
Photo : popcorntv.it
Quand on parle de classiques en matière d’horreur, il est extrêmement rare que Shining ne soit pas cité. En gros, Jack Torrance, écrivain victime de la « page blanche » se retrouve gardien d’un hôtel isolé pendant la période hivernale avec sa femme et son fils sans pouvoir accéder à la civilisation. Et évidemment, il va se passer des choses dans cet hôtel… Bon, le film date de 1980, donc il n’a pas très bien vieilli, mais ça reste un classique aussi à avoir vu.

Sixième sens

Photo
Photo : pausegeek.fr
« I see dead people ». On l’a tous vue passer sur les réseaux sociaux ou sur le net cette phrase, qui a d’ailleurs souvent tendance à tourner ce film un peu en ridicule, mais c’est quand même un classique. Pour faire court, c’est l’histoire d’un enfant qui à la capacité de voir les personnes mortes, et il est accompagné d’un psychologue (Bruce Willis) qui va l’aider à s’en sortir.

Mirrors

Photo
Photo : fanart.tv
Dans cette catégorie, celui-ci est probablement mon préféré. Un magasin part en fumée et bizarrement, les seuls « survivants » de cet incendie sont les miroirs. Et vous imaginez bien que ce n’est pas un hasard si les miroirs n’ont pas une rayure alors que l’entier du bâtiment a été détruit…
Dans la catégorie « films qui font vraiment flipper, tellement que j’ai dû dormir avec la lumière allumée pendant 6 mois », je nominerais :

The Conjuring

Photo
Photo : dirtyhorror.com
The Conjuring nous raconte l’histoire du couple Warren, sorte de « chasseurs de fantômes » qui viennent en aide à une famille chez laquelle se passe chaque nuit à 3h07 des phénomènes paranormaux. Pas très originale comme histoire pas vrai ? Mais le petit plus qu’à The Conjuring sur les autres films de ce type, c’est que le couple Warren a réellement existé, et que The Conjuring est inspiré de faits réels. (Pour la petite histoire, la poupée du film Annabelle apparait pour la première fois dans ce film. Et oui, elle aussi, elle a réellement existé.)
Photo
Photo : wallpapercave.com
Ci-dessus : ​la véritable poupée Annabelle

Sinister

Photo
Photo : cdn.collider.com
Un écrivain passionné de crimes emménage avec sa famille dans une maison dans laquelle s’est passé un drame, histoire de retrouver un peu l’inspiration. Il découvre une boîte remplie de bobines Super8 et d’un projecteur.  Sur ces bobines, le meurtre d’une famille entière, pourchasser par une étrange entité.

Insidious

Photo
Photo : images5.fanpop.com
Un môme dans le coma et des phénomènes plus glauques les uns des autres, voilà le mélange parfait pour un bon film bien flippant, qui est personnellement un de mes préférés de toute cette liste et qui est absolument à voir si l’on veut passer une bonne fête d’Halloween.
Dans la catégorie « heureusement que j’avais encore le bol dans les mains parce que les popcorns sont remontés sans que je comprenne à quel moment ça a mal tourné » ou simplement, les films gores, les Snuff Movies (ceux qui ont de vrais acteurs, pas ceux illégaux qu’on peut trouver sur le net avec de vrais crimes) … Etc. Je nominerais :

Les Saw

Photo
Photo : 4.bp.blogspot.com
Huit films immondes, gores à souhait, avec du sang, des tripes et des pleurs. Saw, c’est l’histoire de « Jigsaw », un psychopathe qui choisit ses victimes suivant les horreurs qu’ils ont faites durant leur vie (viols, meurtres…). Ceux-ci doivent jouer à son jeu : soit rester en vie au prix d’une mutilation extrême, soit mourir de manière abominable.

A Serbian Film

Photo
Photo : wallscover.com
Un ancien acteur de film X se retrouve à devoir tourner un ultime film qui le mettra lui et sa famille à l’abri du besoin. Il ne sait rien du film, il doit juste suivre les indications du réalisateur…
PS : Deux films à être vus par un public plus qu’averti. Certaines scènes sont extrêmement dures à regarder, même pour les habitués. (Oui je n’ai pas mis les bandes-annonces, Saw en a plusieurs, celle de A Serbian Film ne lui fait, à mon humble avis, pas du tout honneur…)

Un court-métrage : Light’s out

Photo
Photo : dailymail.co.uk
Dans un appartement lambda, une femme seule se prépare à aller se coucher. C’est lorsqu’elle éteint la lumière du couloir qu’elle la voit…

Auteur : Dai Bossailler

• À DÉCOUVRIR •


NEW

Musique


The White Stripes

MODE

Coupe du monde 2018 : le match des équipementiers


Découvrez les architectes derrière les tenus du mondiale 2018

INTERVIEW

Ultra


Supporteur jusqu’au bout et contre tous
[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *