CARAMEL BEURRE SALÉ

 

CARAMEL BEURRE SALÉ


Photo

Photo : Aurélia De Pierri
Ci-dessus : Patrick Capt et Jérémy Braquet, fondateur de CARAMEL BEURRE SALÉ

CARAMEL BEURRE SALÉ, voilà un nom qui fait aussi plaisir à entendre qu’à déguster ! C’est dans un quartier très coloré que nous avons retrouvé les fondateurs d’un concept store, super chic et un peu choc de Lausanne. Ce lieu est tout simplement magique, à mi-chemin entre une boutique de décoration et un loft branché ; les clients se retrouvent transportés dans un univers édulcoré. Toutefois, la vrai différence de ce magasin, c’est le large choix de vêtements grande taille qu’il possède pour satisfaire ses clientes et depuis peu ses clients, ainsi qu’un salon de coiffure qui se trouve aussi dans les locaux. Cette décision de vendre uniquement du plus size m’a complètement séduit et m’a poussé à me pencher sur la question :​

​« Est-ce que le fait d’être ronde est synonyme de fin du monde ? »

Durant mes recherches, je me suis rendu compte que pas mal de clichés étaient toujours présents concernant les femmes ayant des rondeurs. Mais en creusant un peu, je me suis vite aperçu que tout un univers était en train d’émerger depuis quelques années. Des concours de miss organisés pour elles en passant par des sports qui leur sont consacrés, le monde des rondes reprend sa revanche ! Les canons de beauté n’ont fait qu’évoluer, depuis que l’homme sait communiquer. La preuve avec cette vidéo réalisée par le site BuzzFeed.

Mais même si les mentalités avancent, il reste un considérable effort à faire de la part des magazines tendance pour démocratiser les femmes aux formes généreuses. En réalisant la couverture du mois de juillet, nous nous sommes heurtés à quelques difficultés. Je ne vais pas toutes les énumérer, mais celle qui doit être mise en avant, c’est le refus de certains photographes de collaborer avec CHIC-CHOC du moment où on leur disait que le modèle du mois, était une femme pulpeuse. Cette mise au pilori de la part d’artistes nous a beaucoup étonné, voilà pourquoi toutes les photos du mois de juillet ont été réalisées par une talentueuse photographe made in CHIC-CHOC, madame Aurélia De Pierri !

S’il y avait plus de personnes comme Patrick et Jérémy (fondateurs de CARAMEL BEURRE SALÉ), ce genre de problèmes n’existeraient pas. Grâce à eux les femmes qui ont des formes peuvent trouver un lieu où elles ne seront pas confrontées aux mauvaises pensées de certains clients. La rencontre avec ces deux visionnaires du XXL m’a tellement fasciné que je souhaitais vous la partager.


Pouvez-vous vous présenter ainsi que le concept de la boutique ?​

« Je m’appelle Patrick Capt, je suis co-fondateur de CARAMEL BEURRE SALÉ et moi Jérémy Braquet, aussi co-fondateur et coiffeur au salon En Particulier. Nous avons fondé CARAMEL BEURRE SALÉ pour répondre à une demande au niveau de la mode femme grande taille, car nous nous sommes rendus compte qu’en Suisse, il y avait peu d’offres de magasins de textile grande taille. L’inauguration a été faite en avril 2016 : CARAMEL BEURRE SALÉ est un concept store qui a pour but de mélanger la clientèle. Il y a des vêtements grande taille, mais les autres clientes peuvent aussi venir pour de la déco, des cadeaux et pour le salon de coiffure. »

Pouvez-vous nous en dire plus sur En Particulier ?

« Le concept du salon est de prendre une seule cliente à la fois et on prend le temps qu’il faut avec elle. Il y a une réelle demande au niveau de la personnalisation aujourd’hui. Ici, elles ne seront ni ballottées d’un coiffeur à un autre, ni oubliées dans un coin pendant que le coiffeur s’occupe d’une autre personne. »

D’où vient l’envie de faire un magasin grandes tailles ?

« Pendant longtemps, j’ai travaillé dans le commerce de détails et j’ai souvent fait face à des demandes de personnes grande taille qui ne trouvaient pas leur taille dans les vêtements que nous proposions. Je considérais cela limite discriminatoire que des femmes qui portaient du 44 (qui est une petite taille en plus) n’arrivaient pas à trouver ce qu’elles voulaient. En Suisse, dès qu’on parle de grande taille les gens pensent tout de suite à des vêtements vieillots, tandis qu’en Europe ou aux USA les habits plus size suivent clairement la mode actuelle.​ »

Photo

Photo : Aurélia De Pierri

« Nous avons fondé CARAMEL BEURRE SALÉ pour répondre à une demande au niveau de la mode femme grande taille, car nous nous sommes rendus compte qu’en Suisse, il y avait peu d’offres de magasins de textile grande taille. »

Comment votre magasin a-t-il été accueilli par les locaux ?

« Il a été très bien accueilli, et ce surtout par les personnes qui n’étaient pas concernées par les vêtements grande taille. Les clientes étaient étonnées de voir des belles pièces dans ce genre de magasin. Certaines demandaient même si des robes existaient en plus petite taille. »

Est-ce que vous vendez des vêtements de créateurs suisses ?

« À notre connaissance il y a un créateur en Suisse et il se trouve à Zürich. Mais malheureusement les prix sont ceux de pièces de créateur, donc trop élevés par rapport à ceux des autres marques que nous proposons. »

Photo

Photo: Aurélia De Pierri

Si ce n’est pas en suisse où est-ce que vous vous fournissez ?

« Notre fournisseur principal est une enseigne danoise qui s’appelle Zizzi. L’avantage avec Zizzi, c’est que nous avons des nouveaux produits toutes les 2 à 3 semaines et pour des prix très abordables comme des robes à CHF 49.-, des pantalons à CHF 59.-, etc.…

Photo

Photo : Aurélia De Pierri
Ensuite il y a MAT Fashion qui est une marque grecque qui elle, est plus spécialisée dans la création de robes longues et de matières fluides, le tout fabriqué en Grèce.
Pour les femmes qui recherchent un style plus classique pour aller travailler, nous avons la marque Maxima qui nous vient d’Allemagne.
Pauline et Julie, est une marque française, qui fait de toutes petites collections de 10 à 12 pièces pour chaque modèle.
Pour les vêtements qui viennent d’Italie, nous avons Sophia Curvy entièrment fabriqués en Italie et qui vont de la taille 42 au 52. »

Une personne de grande taille peut-elle porter ce qu’elle veut ?

« Alors non, parce que tout se joue au niveau de la morphologie et c’est là qu’est le vrai challenge. Nous essayons d’avoir le plus de vêtements pour toute sorte de morphologies en magasin. Souvent, les clientes prennent des tailles trop grandes ou des coupes non adaptées afin de se cacher derrière leurs vêtements et non de les utiliser pour se mettre en valeur.
Après, une personne qui s’assume vraiment sera resplendissante même si elle porte des rayures. »

Photo

Photo : Aurélia De Pierri

Comment se passe une vente avec une personne grande taille ?

​« L’important c’est qu’elle essaye. Après, nous venons apporter nos conseils. Deux personnes qui font un 48 peuvent avoir des problèmes à des niveaux différents, comme une grosse poitrine, des hanches larges ou tout simplement du ventre. Notre but est d’apporter un conseil personnalisé à chacune de la meilleure manière. »

« Notre but est d’apporter un conseil personnalisé à chacune de la meilleure manière. »

Quel est le conseil que vous pouvez donner à une personne grande taille ?

« Il ne faut pas avoir peur et essayer. »​

Quelles sont les 3 valeurs de Caramel beurre salé ?

« Le respect, la franchise et la convivialité. »

Si vous pouviez changer quelque chose dans la mode, que changeriez-vous ?

« Une phrase qui revient souvent : « Les femmes fortes ne peuvent pas porter ceci ou cela ».
Typiquement les robes sont un réel problème en cette période caniculaire. Les clientes refusent d’en porter par gêne alors qu’elles meurent de chaud. C’est là que nous intervenons en leur conseillant de les porter à l’étranger dans un premier temps et ensuite à Lausanne. »

Photo

Photo : Aurélia De Pierri

Est-ce que la mode de l’oversize a influencé le comportement de certains acheteurs ?

« Alors c’est vrai que depuis le début de l’année, nous avons eu quelques ventes faites à des personnes qui n’étaient pas de grande taille. »

Est-ce que vous avez des vêtements de votre propre marque ?

« Oui, en novembre nous allons sortir des basiques CARAMEL BEURRE SALÉ. »

Photo

Photo : Aurélia De Pierri
Ci-dessus : Patrick Capt et Jérémy Braquet

Est-ce que vous êtes plutôt chic ou plutôt choc ?

« Choc. »

Auteur : Alex Daraio

• À DÉCOUVRIR •


MODE

Faites rayonner votre confiance en vous


Brisez les clichés

CULTURE

Montreux Jazz Festival 2017


L’événement outre mesure

BON PLAN

Le Coffret Délice


Pour une vie sans modération

Comments are closed.