Coupe du monde 2018 : le match des équipementiers

Dans le domaine du sport mais aussi et surtout dans le foot, il est question : de joueurs, de jeux mais aussi et surtout d’argent et de guéguerre entre équipementiers. Cette Coupe du Monde 2018 n’échappe pas à la règle.

Le business titanesque des équipementiers

Dans le milieu sportif, et notamment footballistique, on n’ignore pas l’importance –financière- de l’équipementier. On a tous en mémoire la polémique autour des chaussures noires de Zlatan Ibrahimovic portées lors du match de Ligue des champions contre l’Ajax Amsterdam, en novembre 2014. Pour celles et ceux qui auraient manqué cela : pour faire mousser Nike, son équipementier avec qui il était en (re)négociations (il voulait passer de 2M€ à 2,5M€/an), Zlatan a décidé de teindre intégralement ses chaussures pour faire monter les enchères mettre un coup de pression auprès de Nike.
Mais la Coupe du Monde est un coup de projecteur énorme pour les équipementiers. Pour cette 21ème édition, ils seront 8 à habiller les 32 équipes participantes, comme en 2014. Initialement, 9 étaient annoncés mais à l’aube de ce 21ème mondial, la Fédération Sénégalaise de Football (FSF) a rompu son partenariat de deux ans avec Romai pour rejoindre la team Puma.
Dans le foot, les contrats affichent des sommes astronomiques. A titre indicatif, de 2011 à 2018, Nike verse 42,6 M€/an à la Fédération française de football (FFF) pour y apposer son célèbre slogan. Adidas elle débourse près de 30M€/an à la Mannschaft. Quant à Puma, l’enseigne a signé un contrat –dont le montant n’est pas encore connu- avec la très renommée équipe AC Milan mettant ainsi fin à une longue histoire entre adidas et le club italien dont le contrat d’origine était fixé à 20 M€/an.

Nike / Adidas : le sempiternel match des titans

Si plusieurs équipementiers sont présents à cette Coupe du Monde, deux s’affrontent depuis maintenant plusieurs années : Nike et Adidas. La bataille entre les deux enseignes fait plus que jamais rage pour savoir lequel des deux sera celui qui équipe le plus grand nombre d’équipes. Pour cette Coupe du Monde 2018, adidas remporte la guerre du maillot en habillant 12 équipes contre 10 pour Nike. Suivent Puma et New Balance avec respectivement 4 et 2 sélections nationales. Et enfin, Umbro, Errea, Hummel et Uhlsport qui habillent chacun 1 équipe.
Mais l’équipementier qui remportera le plus gros sera sans nul doute celui des grands champions. Pour rappel, en 2014 c’était adidas qui a remporté cette coupe grâce à l’Allemagne et cela même si le but de la victoire a été marqué par Mario Götze avec à ses pieds… des chaussures Nike.

Equipementiers de la Coupe du Monde 2018

adidas : 12 équipes
Argentine, Belgique, Colombie, Egypte, Allemagne, Iran, Japon, Mexique, Maroc, Russie, Espagne et Suède.
 
Nike : 10 équipes
Australie, Brésil, Croatie, Angleterre, France, Nigéria, Pologne, Portugal, Arabie Saoudite et Corée du Sud.
 
Puma : 4 équipes
Suisse, Sénégal, Serbie et Uruguay,
 
New Balance : 2 équipes
Panama et Costa Rica
 
Umbro : 1 équipe
Pérou
 
Errea : 1 équipe
Islande
 
Hummel : 1 équipe
Danemark
 
uhlsport : 1 équipe
Tunisie
Coupe du Monde 2018, du 14 juin au 15 juillet 2018.
Auteur : Jennifer Delattre

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *