Le patinage artistique – Noemie Thalmann

Lorsque la glace s’allie à la grâce


Photo

Photo : Donna Zed
Ci-dessus : Noémie Thalmann

Elle était en couverture du mois d’avril 2017 et notre geek girl nous a bien caché ses talents. Noémie Thalmann revient pour nous parler de sa passion,  le patinage artistique. Nous avons le plaisir de l’avoir de nouveau en couverture ce-mois-ci, alors qu’elle est photographiée par la talentueuse Donna Zed, elle nous dévoile les secrets de ce sport aussi beau que vigoureux.

Est-ce que tu peux me dire pour toi qu’est-ce que le patin à glace ?

C’est évidemment un sport, mais aussi un art. C’est un mélange de danse, de vitesse et de glisse d’un côté et de figures techniques complexes de l’autres. C’est une discipline qui nous fait voyager, voler mais qui reste très strictes et nous demande une grande préparation.

Photo

Photo : Donna Zed

​Qu’est-ce qui t’as attiré dans ce sport ?

A vrai dire, je pense qu’au début c’était la vitesse. Quand je patine et que je ressens le vent contre moi, je me sens vivante et ça me rend confiante. Ensuite, quand j’ai su mieux bouger, c’était le fait de danser sur la musique. De pouvoir glisser, sauter, tourner avec fluidité. C’est un sentiment très agréable de se laisser porter par ce qu’on ressent et mettre de côté tout ce qui nous préoccupe. Donc finalement je pense que c’est le tout dans son ensemble. La danse, la technique, le fait de se surpasser pour progresser et avoir un but dans une discipline. De plus, l’esprit de groupe est très présent et c’est très motivant !

Faut-il avoir un bon sens de l’équilibre pour commencer ?

Non pas forcément. L’équilibre, la force et toutes ces aptitudes sont juste un plus pour débuter mais on les acquiert surtout avec l’entraînement.

Savoir danser sur la glace s’apprend-t-il facilement ?​

Je dirai que ça dépend de chaque personne. Une personne qui sait se mouvoir de base, en dehors de la glace, aura bien plus de facilité qu’une autre qui doit tout apprendre. Donc suivant qui, danser va demander beaucoup d’efforts et d’entraînements, quitte à prendre des cours en dehors, comme des leçons de danse classique ! Autrement, avoir un bon niveau de glisse sur glace est aussi nécessaire pour bien danser afin d’être à l’aise et danser avec fluidité.

Y-a-il des pré-requis pour être un bon patineur ?​

En soi oui. Mais ce n’ai pas uniquement corporel ! Il y a un poids idéal qui prend en compte l’âge et la taille mais le psychique et le contexte dans lequel on travail sont aussi des facteurs très importants pour maximiser ses compétences! Un bon patineur est en équilibre avec toutes ces choses!

À quel âge faut-il commencer ?

En soi, il n’y a pas d’âge pour commencer. Évidemment, plus tôt on commence, plus vite on progresse et mieux on patinera. Mais tout dépend des buts ! Pour la compétition à haut niveau, il faut commencer dans l’enfance pour qu’à l’adolescence on soit capable du meilleur. Cependant, il y a toutes sortes de catégories destinées à tout âge, donc ce n’est jamais trop tard.

​Le patin à glace est plus un sport ou de l’art ?

Pour moi, c’est vraiment un milieu entre les deux. On ne se rend pas forcément compte de la difficulté physique dont on a besoin pour nos programmes de compétitions ni du travail artistique nécessaire pour rendre ce sport beau et gracieux.

​Est-ce que l’univers de la danse est ouvert aux hommes ?

Tout à fait! Même si on a tendance à dire que c’est un sport féminisé, ce n’ai pas du tout le cas. D’ailleurs le corps de l’homme est différent et leur permet d’être plus performant que la femme.

​Si tu devais donner un argument pour convaincre une personne de commencer lequel serait-il ?

Qu’il faut juste se lancer pour ressentir la puissance de ce sport! Même si c’est difficile au début, dès le moment ou on prend ses aises, c’est juste fou ce qu’on peut ressentir!

Photo

Photo : Donna Zed

​À quel âge s’arrête la carrière d’un patineur ?

Généralement en fin d’adolescence. Mais, comme je l’ai dit, il y a des catégories de tout âge et cela n’empêche pas d’arrêter de patiner !

​Quel est le conseil que tu donnerais à une personne qui souhaiterait apprendre ?

Qu’il faut tout d’abord prendre plaisir ! C’est un sport qui demande beaucoup de nous-même mais ça reste un loisir et il ne faut pas l’oublier !

Une publication partagée par Noémie T’as Le Man [Wdy] (@noemiethalmann) le

​Qu’est-ce que les gens serait surprit d’apprendre à propos du patin à glace ?

En patinage, on apprend à tomber! On tombe à tout les entraînements et ça peut paraître violents mais finalement les chutes douloureuses sont rares ! N’ayez pas pitié 🙂

​Le patinage c’est plûtot CHIC ou CHOC ?

Quelle question…, c’est CHIC ET CHOC évidement !


Auteur : Alex Daraio

• À DÉCOUVRIR •


CULTURE

Espace Muraille


Objets définis par l’activité

INTERVIEW

Julie Kueng


Quand le rêve se mélange à la réalité

BON PLAN

Design industriel


Des meubles puristes et innovants

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *