Mathias Thalmann

Mathias Thalmann
Un réalisateur pas comme les autres


Photo

Photo : Aurélia De Pierri
Ci-dessus : Mathias Thalmann

Un style décontracté et intellectuel masqué par un brin de timidité, pas de doute, il s’agit bien de Mathias Thalmann. Ce jeune Lausannois de 20 ans, réalisateur de vidéos sur Facebook, manie avec beaucoup de facilité l’humour absurde, avec lequel il nous dépeint son quotidien. Ses jeux de mots et sa fraicheur lui donnent cette touche unique qui lui permet de se démarquer des autres jeunes de son âge. Par ses réalisations authentiques, il présente à son public sa vision sur des sujets comme Pokémon Go, le manque de neige pendant l’hiver ou encore le rhume des foins.

Durant le mois de mars, nous avons donné rendez-vous à Mathias dans un bar au cœur de Lausanne. C’est au premier étage, dans un coin discret et silencieux, que nous attendions notre vedette d’internet. Sa veste déposée et sa capuche retirée, Mathias était prêt à se dévoiler.

Qui es-tu ?
« Je m’appelle Mathias, j’ai 20 ans et fait des vidéos sur Facebook depuis un an et demi. Mes vidéos parlent de sujets qui me font rire et des situations de vie du quotidien. »

Qu’est-ce que tu fais dans la vie ?
« Je suis au gymnase en voie maturité. »

Pourquoi as-tu commencé à réaliser des vidéos ?
« Depuis tout petit, j’ai toujours eu un humour un peu spécial. En fait, j’adore les jeux de mots. Un jour, mon meilleur ami en a eu marre et m’a demandé de saouler d’autres personnes. Voilà pourquoi j’ai lancé ma page Facebook. »

 » Depuis tout petit, j’ai toujours eu un humour un peu spécial.« 

Qu’est-ce que tes proches ont pensé de ton projet ?
« Au début, quand je demandais à mes potes de venir avec moi pour tourner des vidéos, ils n’étaient pas très motivés. Mais dès que la page a commencé à prendre de l’importance, c’est eux qui venaient me demander pour venir tourner avec moi.
Dans le cas de mes parents, c’est plus difficile. Ils ne comprenaient pas trop pourquoi je parle tout seul dans ma chambre mais ils me soutiennent qu’en même. Par contre, les vidéos m’ont permis de me rapprocher de ma sœur, car c’est elle qui me filme quand je suis chez moi. 
Quel est ton objectif ?
« À la base, j’ai créé ma page pour simplement m’amuser. Tant que ça marche, moi ça me suffit. »

Qu’est-ce que tu aimerais faire dès que tu auras terminé tes études ?
« J’aimerai devenir enseignant. Ce n’est pas une blague, je veux vraiment faire prof de math. Jusqu’en 8ème année, je n’étais pas très bon en math. Ensuite, j’ai eu une sorte de déclic et depuis c’est devenu la branche que je préfère et que je veux enseigner. En sachant que je n’ai pas été bon en math, je vais pouvoir être un prof qui saura comprendre les élèves et leur eneigner au mieux cette branche. »

Photo

Photo : Aurélia De Pierri
Ci-dessus : Mathias Thalmann
As-tu déjà fait du stand-up ?
« Pas encore, mais c’est dans mes projets. J’aimerais bien essayer. Mais avant, il faut que je combatte ma timidité. »

Combien de temps, prend-tu pour réaliser une vidéo ?
« Le tournage me prend approximativement une heure et demie, le montage 45 minutes environ. »

Quelle est la différence entre : être face à la caméra et être face à un public ?
« Face à la caméra, je peux recommencer mes scènes autant de fois que je le veux, il ne peut pas y avoir de raté. Mais quand on est face à un public, on sait tout de suite si on a fait la moindre erreur. »

La comédie pour toi, c’est quoi ?
« Ce que j’adore avec la comédie, c’est qu’on peut rigoler de tout. C’est une manière de communiquer sur des sujets tabous, tout en restant authentique. »

 » Ce que j’adore avec la comédie, c’est qu’on peut rigoler de tout. C’est une manière de communiquer sur des sujets tabous, tout en restant authentique. « 


Photo

Photo : Aurélia De Pierri
Et à travers la comédie tu aimerais communiquer quoi ?
« Que rire c’est hyper important et que cela peut nous aider à affronter des situations graves. »

Est-ce qu’il y a des sujets qui ne sont pas abordables dans la comédie ?
« Une citation que j’aime particulièrement dit : « On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui ». »

Où trouves-tu tes inspirations ?
« Dans mon quotidien. Mais si j’ai une panne d’inspiration, il me suffit de voir mes potes et, rapidement, je vais trouver des idées à mettre en scène. »

Quelles sont les difficultés que tu as rencontrées jusqu’à maintenant ?
« Ma timidité et le fait que je n’étais pas très à l’aise en informatique. J’ai dû apprendre très vite pour monter mes vidéos seul. »

Ci-dessus : Mathias Thalmann
Qu’est-ce que tes vidéos t’ont apporté dans la vie ?
« Beaucoup plus de confiance en moi et une facilité à m’exprimer en public. »

Si tu reçois une proposition pour faire de la radio ou de la télé est-ce que tu accepterais ?
« Là, justement, on m’a proposé d’avoir une chronique dans une webradio. Donc d’ici un mois j’aurai ma chronique tous les lundis. »

Peux-tu nous décrire ce que tu fais en 3 mots ?
« Conneries, blagues, vivre. »

Qu’est-ce que tu peux donner comme conseils à un jeune timide qui n’ose pas se lancer ?
« Il faut éviter de se renfermer sur soi-même et constamment avoir en tête que le ridicule ne tue pas, j’en suis la preuve. Une bonne manière de vaincre sa timidité c’est de faire du théâtre. »

Quels sont tes futurs projets ?
« Il y a ma chronique que je vais avoir dans la webradio, ensuite je fais des collaborations avec le youtubeur « Dans la vie de Carmine » et pour finir j’ai un projet avec une application mobile de foot régional. »


Photo

Photo : Serge Adams
Ci-dessus : Le youtuber vaudois Carmine et Mathias Thalmann
Pendant le mois d’avril, le sujet est le japon et le gaming. Qu’est-ce que tu as comme rapport avec ses sujets ?
« À part mes yeux je n’ai pas trop de liens avec ces deux sujets. »

Si tu étais obligé de faire un choix entre être enseignant et réaliser des vidéos. Que choisirais-tu ?
« Ce n’est pas facile… Mais je pense que j’opterais quand même pour être enseignant. Parce que faire des vidéos, c’est comme tous les autres métiers d’artistes, on ne sait pas quand cela va se finir. »

 » Faire des vidéos, c’est comme tous les autres métiers d’artistes, on ne sait pas quand cela va se finir. « 

Peux-tu nous donner le nom d’un objet qui te représente et nous dire pourquoi ?
« Mon téléphone portable, parce qu’il regroupe tout ce que j’aime, la photo, la musique, les vidéos et de pouvoir intéragir avec tout le monde. »

Tu fais rire les gens, mais toi, qu’est-ce qui te fait rire ?
« Les gens. »

Est-ce que tu considères ta passion comme plutôt chic ou choc ?
« Je ne fais pas des vidéos hyper soignées, que ce soit au niveau des éclairages ou du montage. Mes vidéos sont comme moi, décontractées. Donc plutôt choc. 


Photo

Photo : Aurélia De Pierri
Ci-dessus : Mathias Thalmann

Vous pourrez retrouver Mathias sur sa page Facebook ou bien sinon dans la dernière vidéo de  Dans la vie de Carmine.

Auteur : Alex Daraio

• À DÉCOUVRIR •


BON PLAN

Le Geek Pack


Tout ce qu’il y a à savoir de l’univers geek actuel

CULTURE

Polymanga 2017


Le rendez-vous des amoureux de la pop culture

MODE

Le Geek so chic !


Lorsque les jeux vidéo, séries télé et manga font partie de votre garde-robe

Comments are closed.