Mickael Reynaud

Mickael Reynaud

Ci-dessus : Mickael Reynaud

Peux-tu te présenter ?

« J’aimerais bien pouvoir m’annoncer en tant que chevalier sorcier (Manga Radiant) mais on va éviter de flatter mon égo dès les premières lignes. Sans rire, je m’appelle Mickael Reynaud, j’ai 22 ans. Je suis à l’école d’ingénieur de Fribourg en 2ème année, branche Télécommunication. Depuis tout petit je dévore des romans, manga, animés et des films à longueur de journée comme passe-temps. Ah oui, et j’aime aller au fitness… peut-être un peu trop.​ »

Comment te décrirais-tu en tant qu’artiste ?

« Je t’avoue que j’ai de la peine à m’identifier en tant qu’artiste voyant ce que des gens bien plus talentueux que moi font. Pour moi, un « artiste » est une personne ayant un énorme talent dans le domaine qu’elle exerce comme métier ou passion. Si je devais me définir en tant qu’artiste, je dirais que je suis un artiste touche à tout (audiovisuel, dessin, musique, couture, photo, etc..) qui n’a pas peur d’essayer et parfois, de se casser la gueule.​ »

Comment as-tu créé NoScrew ?

« Ça remonte à vraiment loin et il y a eu plusieurs étapes.​ »
« Pour commencer, en dernière année de scolarité obligatoire, je m’ennuyais beaucoup en classe. Avec un ami (Benoit qu’on peut voir dans une ancienne vidéo « Ami de solitude ») on a alors commencé à écrire une petite web série médiévale fantastique qui était à limite du plagiat de la web série Noob à quelques noms prêts.​ »
« Ensuite quand j’avais entre 15 et 18 ans, j’avais une vieille chaine Youtube où je faisais du doublage de cinématique de jeux vidéo comme Digidix si tu connais et des let’splay où je jouais des personnages un peu à la manière de ce que fait le Joueur du Grenier actuellement avec ses let’splay narratifs. J’étais donc très axé gaming et déjà l’envie de mettre en scène des personnages. Malheureusement j’avais dû supprimer ces vidéos sous menace de Youtube (musiques sous droits d’auteur).​ »
« Après cette période solo et une pause, j’ai de nouveau eu un élan de motivation pour l’audiovisuel et j’ai commencé à écrire une web série s’appelant Masters of mana, où la trame scénaristique se passait dans un univers steampunk, médiéval et un peu post apocalyptique. C’est là où tout a réellement commencé pour NoScrew. J’ai rassemblé quelques amis qui en ont ramené d’autres ce qui a gentiment fait un paquet de monde mine de rien. Pour revenir au projet Masters of Mana [MOM] celui-ci était beaucoup trop compliquer à mettre en place avec le peu de moyens et d’expérience de notre part. Ce qui est triste c’est que j’avais vraiment créé tout un univers pour raconter cette histoire et il serait dommage d’abandonner totalement ce projet 😉​ »
« Pour terminer, on a abandonné la forme de web série pour l’instant n’ayant que trop peu de temps à y consacrer à cause des études. Travailler seul sur le projet n’a pas beaucoup aidé non plus. On s’est donc lentement dirigé vers le format Youtube en s’éloignant un poil du cinéma. Pourtant la web série et le fait de pouvoir raconter une histoire sur le long terme nous tenait à cœur. C’est là que « HERO » est apparu. Au départ, il s’agissait juste de vidéos mettant en scène des personnages ayant des pouvoirs et j’ai vite eu beaucoup d’idées pour une suite, du coup le projet avance… lentement mais avance.​ »

Comment réagis-tu fasse aux critiques négatives ?

« Il m’arrive de me frustrer lorsque les critiques ne sont pas justifiées mais autrement ? je les accepte sans problème. C’est même agréable d’avoir des points de vue différent afin d’agrandir son champs de vision.​ »

Pour toi le fantastique c’est… ?

« Un besoin… Je m’explique : depuis petit, j’ai l’impression que le monde qui nous entoure est vide. Le fantastique dans sa globalité m’a permis de m’évader de cette normalité et de découvrir de nouvelles choses en somme, d’explorer l’inconnu. Que l’histoire se passe dans un monde comme le nôtre, un totalement différent, qu’importe l’époque ou le contexte géopolitique le tout nous est nouveau et donne envie de SAVOIR.​ »

Avec quelle œuvre as-tu découvert le fantastique ?

« Je pense l’avoir côtoyé depuis tout petit. Je me rappelle que j’avais des livres pour enfants et ceux qui me plaisaient plus étaient ceux parlant de dragon ou de robots.
Mais si je devais donner une œuvre qui m’a vraiment fait un électrochoc c’est « Le seigneur des anneaux ». Sûrement comme pour beaucoup d’autres.​ »

Quel est le personnage que tu préfères parmi toutes les œuvres fantastiques que tu connais ?

« Très difficile comme question… Il y en a tellement mais je vais devoir en donner un. Dans une histoire les gentils n’ont aucuns impacts sans un Némésis digne de ce nom. C’est pourquoi que j’ai décidé de prendre ce personnage.​ »​
« Ceux qui me connaissent vont peut-être être surpris que je ne fasse pas référence à Dio (Jojo’sBizar Adventure) mais il s’agit du Xelor « Nox » de la série Wakfu. Ce personnage a une personnalité très puissante. Au départ on pense qu’il s’agit d’un méchant de plus à combattre mais son histoire et ses intentions sont très touchantes. Si touchantes qu’elles impactent même les héros qui doivent le vaincre malgré tous les torts qu’il leur a causé.​ »​

En plus de tes réalisations, tu fais du cosplay. Peux-tu nous en dire plus là dessus ?

« J’aime le cinéma et toutes ses casquettes (juste pas le son, c’est horrible) ce qui veut dire que j’aime aussi jouer des rôles et des personnages. Je pense que mon attirance pour le cosplay vient du fait que j’aime incarner des personnes et encore plus si j’aime ceux-ci.​ »​

Si tu pouvais vivre dans un monde fantastique le quel choisirais-tu ?

« J’ai deux réponses très larges à proposer pour cette question :
– Un monde médiéval fantastique où la « magie » est présente
– Un monde futuriste où les voyages spatiaux sont monnaie courante et toute la technologie qui va avec.​ »​

Et si tu avais le pouvoir de créer un monde fantastique comment serait-il ?

« A l’image des deux mondes de la question précédente. Où l’exploration et la découverte sont toujours possibles.​ »​

D’où te viennent tes inspirations quand tu écris tes scénarios ?

« Franchement de TOUT. Un film, un livre, un manga, une discussion avec des gens, etc. La plupart du temps, il y a des petits détails auxquels je n’avais jamais pensé qui me plaisent beaucoup dans une œuvre et je m’empresse de le noter.​ »​

Peux-tu nous expliquer comment se passe la création d’une vidéo ? Donc de l’idée à la publication sur Youtube.

« Pour ce qui est de NoScrew donc un collectif c’est assez « organisé ». Après la procédure est très différente en fonction des vidéos. Prenons l’exemple d’une vidéo racontant une petite histoire. En premier il y a une idée que j’écris vite fait et que je soumets aux autres pour savoir si je ne me foire pas. Ensuite vient le moment de l’écriture et de voir si les idées sont applicables, le choix des plans …. Après l’écriture, l’organisation qui comprend beaucoup de choses : le découpage technique, le choix des lieux de tournages, des dates et moyens de locomotions… pour aboutir aux tournages. Et puis le montage, l’une des parties les plus longues avec l’écriture mais qui est sûrement ma préférée. Pour finir la « validation » finale de la part de l’équipe pour enfin poster la vidéo sur la chaîne.​ »​

Quelle place a ton entourage dans tes créations ?

« Pour ce qui est des vidéos je me dis toujours que c’est l’occasion de partager un moment avec des gens que j’aime bien. C’est comme si tu proposais une journée de ski avec un peu plus de responsabilité et un résultat à la fin.​ »​

Quelles sont tes valeurs ?

« Deux règles :
-Essaie et n’arrête pas tant que ton but n’est pas atteint.
-N’écoute pas ceux voulant t’empêcher la règle n1.​ »​

Une phrase qui te décrit ?

« Je dirais « Un mec très dispersé »​ »​

Es-tu plus chic ou choc ?

« Choc​ »​

Des œuvres fantastiques à nous faire découvrir :

Une marrante :

« Konosubarashiisekai ni shukufukuo! (ou Konosuba)​ »​

Qui rend nostalgique :

« Cowboy Bibop »​

Qui t’inspire :

« Westworld »​

Qui rappelle l’adolescence :

« Les chevaliers d’émeraude »​

Que tu n’aimes pas :

« Je n’en ai aucune qui me déplait au point de la mettre ici »​

Que tout le monde doit connaître :

« DevilmanCrybaby »​

Une plutôt Chic :

« Radiant »​

Et une Choc :

« L’appel de Cthulhu »​

Retrouvez Mickael Reynaud sur Facebook , Insta et Youtube!


Auteur : Alex Daraio​

• À DÉCOUVRIR •


BON PLAN

Tale Of Fantasy


L’Epic Music

CULTURE

Cinémathèque Suisse


Rétrospective autour de Jerry Lewis

SPORT

Les compétitions de robotique


Une lutte mécanique

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *