Paléo Festival 2017

Paléo Festival 2017


Photo

Photo : Paléo Festival

Le coup d’envoi du 42ème Paléo Festival a été donné avec une permière soirée haute en couleur. Mardi soir, les RED HOT CHILI PEPPERS ont décalqué la grande scène grâce à leur énergie explosive ! Mais d’autres artistes comme La-33, Taxiwars, Alice Roosevelt ou encore Petit Bisctuit ont su ravir les festavialiers de tous les horizons. Une première soirée qui nous promet une semaine détonnante !

Une programmation éclectique


Photo

Photo : Paléo / Jacques Rattaz
​Des Pixies à Vianney en passant par Mark Kelly ou encore Sandor, il y en a vraiment pour tous les goûts. Des choix musicaux aussi variés que plaisants, encore une fois les programmateurs ont su faire plaisir à leur public en leur dégotant des artistes comme Arcade Fire, Justice, Macklemore & Ryan Lewis, Christophe Maé ou encore Imany. Mais ils n’ont pas oublié d’introduire des musiciens suisses comme Fai BAB, Beauchamp, Hypculte, Jérémie Kisling ou encore Professor Wouassa.

Une édition mégalo avec une touche de Frida Kahl

Entre les œuvres intemporelles faites de métal, d’ombre et de lumière imaginées par Monic la Mouche, les temples mayas érigés au Village du Monde ou encore le Smooth Volcano conçu par la HES-SO : l’édition 2017 a le mérite d’être aussi impressionnante que surprenante. 
Au cœur de l’un des temples mayas, se cache un trésor inconnu. L’Escale, un bar avec une scène où les explorateurs intrépides pourront vivre une expérience festive dans un cadre convivial. Il est rare de pouvoir assister à un concert intimiste avec les artistes du Dôme, tout en sirotant des cocktails aux couleur chatoyantes de la peintre Frida Kahlo.

Un festival sensoriel


Photo

Photo : Paléo / Pierre Descombes
Ci-dessus : Red Hot Chilli Peppers, Paléo Festival Nyon 2017
Plus qu’un simple festival de musique, le Paléo est un perturbateur sensoriel. Bien entendu, il y a la musique mais les visiteurs peuvent aussi tester leur goût et odorat avec les spécialités de l’Amérique centrale, des tacos aux insectes, des arepas de toutes sortes ou encore du flan de coco. Les visuels pourront profiter d’une exposition photo que 17 photographes ont mis en place cette année. 
Pour terminer notre voyage hypnotique, rien de mieux que de se rendre à une adresse féerique, appelée la Ruche. Eh oui, voilà déjà 10 ans que ce haut lieu des arts du cirque et de la rue, nous émerveille autant physiquement que psychiquement.
Cette saturation sensorielle, plonge les festivaliers dans une transe hypnotique qui leur laissera des souvenirs indélébiles gravés jusqu’à la fin de leur vie.

Des concerts inattendu

Que ce soit pour La-33, Petit Biscuit ou encore les RED HOT CHILI PEPPERS le retour du public était mitigé. Cette année c’est les petites scènes qui ont beaucoup impressionné et les grandes qui ont été rapidement désertées. Nous avons questionné les festivaliers pendant les concerts et les retours étaient très positifs pour des groupes comme La-33 ou encore Alice Roosevelt.


Photo

Photo : Paléo / Colliard Anne
Ci-dessus : Petit Biscuit, Paléo Festival Nyon 2017
Pour ce qui est de Petit Biscuit, les amateurs de musique que nous avons interrogés ont préféré sortir de la foule afin de profiter du concert un peu loin ou encore réserver leur place pour le concert le plus attendu de la soirée. 23h25 l’agitation des fans est à son paroxysme, les gens commencent à s’agiter, les lumières s’allument et les premières notes sont jouées et le groupe tant attendu commence à chanter. L’armée qui les attendait, ce déchainait sur les musiques qui ont accompagné leur jeunesse, le concert avait enfin débuté… Mais très vite des bruits se sont manifesté, ces simples paroles en l’air sont rapidement devenues des rumeurs puis le sujet d’un débat. Le sujet était sur l’authenticité du concert. Est-ce que le groupe que tout le monde attendaient chantait-il en playback ? Beaucoup disaient que oui car ils les avaient déjà vu à un de leur en concert et que ça ne ressemblait pas à ce qu’ils avaient sous leurs yeux. Nous avons accompagné l’un de ces déçu du mardi soir, afin de mieux comprendre les raisons de son départ :

« Le playback me dérange car si je décide de voir une personne en concert, c’est pour pouvoir percevoir une certaine authenticité que je ne retrouve pas dans un album qui a été perfectionné un nombre incalculable de fois. Ce soir, la prestation était beaucoup trop lisse pour être sincère, voilà pourquoi je suis parti. Je suis sûr que demain aucun média ne parlera de ce qui s’est passé et qu’ils continueront à encourager ce genre de pratiques fallacieuses. »


Photo

Photo : Paléo / Lionel Flusin
Si aujourd’hui, nous rédigeons cet article sur le concert des RED HOT CHILI PEPPERS de cette façon, c’est pour donner une voix aux fans que personne ne veut entendre.


Photo

Photo : Paléo Festival
Où ?
Rte de St-Cergue 312
​Nyon 1 1260 

Quand ?
Du 18 juillet au 21 juillet 2017
 
Plus d’info ici !


Auteur : Alex Daraio

• À DÉCOUVRIR •


SPORT

Welcome to Burlesque


Une danse d’une grande richesse

INTERVIEW

CARAMEL BEURRE SALÉ


​« Est-ce que le fait d’être ronde est synonyme de fin du monde ? »

BON PLAN

Le Coffret Délice


Pour une vie sans modération

Comments are closed.