Paléo Festival Nyon 2018 : une journée pluvieuse mais une journée heureuse

Grâce à Danitsa la rappeuse made in switzerland qui nous a ravis d’une prestation dignes des plus grands. Son flow nous a transporté dans son monde qui est un mélange culturel riche et très bien utilisé pour son jeune âge. Si je devais dire qu’une phrase pour la décrire ce serait : « une très belle découverte ».

Photo

Paléo/Laurine Mottet
Ci-dessus : Danitsa
Suite à ce moment de pur plaisir la pluie fut au rendez-vous comme chaque années. Après avoir affronté la tempête, nous nous sommes assis pour écouter le concert d’OrelSan. L’artiste français a tout simplement réussi à briser les frontières intergénérationnelles avec ses textes réfléchis et rythmé. Ce maître de la rhétorique a captivé l’attention de la plaine de l’Asse et ses paroles se sont frayées un chemin dans le cœur de ses fans.
Dès la fin du concert d’OrelSan XTRM Tour a repris le flambeau du rap avec un son trap bien familier à la génération d’aujourd’hui.

Photo

Paléo/Nicolas Patault
Ci-dessus : OrelSan
Puis vint le temps du showman, Lenny Kravitz avec une entrée en scène fracassante sur la musique Américain Woman. Durant 1h30 la foule a chanté, dansé et accompagné ses chansons. Ce big show à l’américaine a véritablement conquis le cœur des festivaliers !

Photo

Paléo/Anne Colliard
Ci-dessus : Lenny Kravitz
Le dernier concert auquel nous avons assisté était celui des DJ TICTACTEC, un groupe que le festival nous a fait découvrir sur la scène caché du cosmo.
Auteur : Alex Daraio

• À DÉCOUVRIR •


MODE

Coupe du monde 2018 : le match des équipementiers


Découvrez les architectes derrière les tenus du mondiale 2018

CULTURE

Montreux Jazz Festival 2018


Charlotte For Ever

BON PLAN

Mondiale 2018


Quelques exemples de choses à voir absolument en Russie

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *