Prague, la « perle de l’Europe »

Cher Prague,
 
Il règne dans tes rues un charme mystique, où magie blanche et magie noir s’entrelacent. Des pierres noires sous mes pas, ces ouvertures en arc de cercle, ces douces couleurs sur les murs… on s’y perd. Une odeur de sucre et de pâte croustillante me sort de ce songe. Parsemés ça et là de petits shops ouverts sur la rues nous proposent une douceur populaire de la République Tchèque… Le Trdelnik. Une gourmandise qui à elle seule mérite le voyage. Mais mon cœur fut pris au piège sur le chemin du Château de Prague. Le Pont Charles offre une vue imprenable sur l’architecture de la ville. Un ensemble de statuts et de peintres se succèdent sous mes yeux. Le soleil se couche sur les toits de la ville jouant avec les couleurs et les formes.

Photo

Photo : ©Megane Massy
Il faut se presser, la ville mérite d’être vue avant le crépuscule. La Cathédrale Saint-Guy est un bijou de l’architecture gothique. Elle nous laisse l’impression d’être bien petit lorsque nos yeux scrutent la délicatesse de ses formes. Perchée au pied du Château, la silhouette de la ville se fond petit à petit dans l’obscurité. Non loin de là, Le monastère de Strahov renferme un trésor, une des plus vieilles bibliothèques d’Europe.
La foule de touristes à laisser place à une ambiance plus intime sur le Pont Charles. Un groupe d’amis rit aux éclats, un couple s’enlace et les premiers flocons tombent sur Prague. Je m’engage dans l’une des tours bordant le pont. Les vieux escaliers en bois grincent sous mes pas, le temps semble s’être figé. Le pont me reconduit dans ta Vieille Ville qui s’est faite plus bruyante. Il est bon de flâner sans connaître la destination suivante. Au coin d’une rue, le visage métallique de Kafka opère sa rotation. Les rues se font plus étroites, les vitrines défilent pour nous mener jusqu’à la Casserole. Une cuisine gastronomique qui reviste la cuisine tchèque à moitié oubliée. Leur cuisine raffinée s’éloigne des plats traditionnels tchèques souvent disproportionnée et bourratif. La délicatesse, les goûts des plats font de ce restaurant un incontournable. La salle située dans une cave composée de nombreuses arches en ton cœur historique rend la dégustation mémorable.

Photo

Photo : ©Megane Massy

Photo

Photo : ©Megane Massy
La musique nous conduit sur la place de la Vieille-Ville où l’église de Notre-Dame du Tyn règne en maître. La place est souvent envie d’artistes. Ce soir-là, un pianiste joue la comptine d’un autre été tandis que des bulles de savon flottent dans l’air. La proximité des lieux et le pittoresque des rues sont une invitation au port des baskets pour te découvrir. La nuit est tombée sur toi, Prague.

Photo

Photo : ©Megane Massy
Une soudaine envie d’enivrement me prend. L’Alchemist, un nom qui attire même si la devanture me laisse perplexe. J’y rentre. En montant les escaliers, une ambiance étrange s’installe. Un décor fait de meubles anciens de caractère, des salles de tailles et d’ambiances différentes le tout éclairés à la bougie. Le serveur s’approche portant un tablier en cuir et me tendant une sorte de grimoires vêtu d’une couverture de cuir foncé. Chaque cocktail y est décrit dessiné sur des pages blanches jaunies. Un plaisir. Le cocktail arrive. Il est pensé dans le moindre détail, le nom Alchemiste inscrit sur la glace. Ton atmosphère mystique est démultiplié dans ce lieu unique.​
Avant de prendre congé de toi, ma très chère Prague, la paresse me conduit dans un Spa pour le moins original. Les amateurs de bières auront tous mis sur le bucketlist de tenter l’expérience du Beer Spa dans la belle ville de Prague. Ce lieu mélangeant tradition et détente propose tout un rituel construit autour de matières premières naturelles et de pratiques anciennes de guérison. On se glisse dans une cuve en chêne pendant que le bain à remous contenant la levure de bière se met en marche. Une tireuse à bière sur notre droite proposant bière légère ou brune, nous invite à nous servir une choppe. À ma grande surprise, les bières tchèques se sont révélées très amères. Mais celle propose le Spa se déguste sans modération et cela tombe bien car le service est illimité. Le plaisir est sans infini. Un lit de paille situé dans la même pièce me permet de prendre le temps de déguster le pain frai à la bière maison, le tout accompagné d’une dernière bière.​

Photo

Photo : ©Megane Massy
Le temps file dans tes bras Prague. De forts vents chahutent l’avion tandis que je quitte ton sol. Prague, tu es décidément bien surprenante mêlant modernité et tradition. Tu es l’une des « perles de l’Europe », un nom largement mérité. Car même imparfaite, tu restes précieuse. Une promesse a été fait sur le Pont Charles, alors j’espère te revoir dans une dizaine d’année.
Je prends congé de toi.

Photo

Photo : ©Megane Massy

Auteur : Megane Massy

• À DÉCOUVRIR •


CULTURE

Les Puces du Design


Chiner de l’ailleurs

MODE

La mode du métissage, le nouveau credo de la fashion sphère


Quand les créateurs reconnaissent la diversité de ce monde

INTERVIEW

Ester Rada


Une artiste à la croisée des cultures

Comments are closed.