Swiss Press Photo 17

Swiss Press Photo 17


A l’heure où tout le monde s’improvise photographe, la question de la place du reporter se pose. Les médias n’ayant plus le budget pour mandater les professionnels, ils passent, au mieux, par des agences, voire par des amateurs. Une chance subsiste avec le Swiss Press Award qui récompense les meilleurs photographes de presse de l’année précédente et sont actuellement exposés au Château de Prangins.

Le Swiss Press Photo c’est « simplement » l’exposition des gagnants du concours Swiss Press Award. Ce concours, fondé en 1991, récompense comme son nom l’indique, la photographie de presse suisse.
Cette année, un jury composé de journalistes, photographes, principalement suisses avec cette année Antonio Mariotti, critique photo et cinéma Corriere del Ticino, Lugano ; Bernhard Giger, journaliste et président du jury, directeur Kornhausforum, Berne ; Lars Boering, directeur général World Press Photo, Amsterdam ; Luc Debraine, journaliste à (feu) L’Hebdo, Lausanne ; Rachel Fichmann, directrice photo Le Matin Dimanche, Lausanne ; Barbara Stauss, Mare Magazin, Berlin, a été décerné le 1er prix (soit de CHF 20’000.-) à Zalmaï, ancien migrant d’origine afghane qui a photographié pour (feu) l’Hebdo notamment cette photo de groupe d’expulsés de la « Jungle » à Calais prêts à partir pour une exode encore inconnue…vous y découvrirez évidemment d’autres de ses clichés sur le même thème mais pas que.​
Cette exposition, pour le moins didactique et les photos parlant certes d’elles-mêmes, permet ainsi de se remémorer les faits marquants de l’année 2016 de la crise migratoire aux flamants roses mis en quarantaine en passant par le sport et la fête de la lutte, les toxicomanes en EMS et autres personnalités suisses sans oublier tout ce qui auraient pu nous échapper comme ce Zurichois (mon coup de cœur) faisant traverser ses vaches en barque.
Chaque catégorie, vie quotidienne, actualité, portraits, reportage suisse, sports et étrangers sont représentés, à chaque fois avec le podium des trois gagnants. Si les sujets ne sont pas forcément tous helvètes, ils sont saisis par des photographes de chez nous et montre ainsi la vision « Swiss made » de notre actualité en couvrant des sujets plus légers que d’autres dont certains sont pour le moins inattendus.
Vous avez jusqu’au 4 mars pour aller découvrir ces photographes finalement peu connus et/ou reconnus tout en profitant, du moins jusqu’au 10 décembre 2017, de visiter son pendant international, la World Press Photo Exhibition 2017. Toutefois, âmes sensibles s’abstenir ou terminez par une petite balade dans le parc, on en ressort un peu bouleversés.

Où ?
Musée national suisse Château de Prangins
Av. Général Guiguer 3

1197 Prangins
Suisse

Quand ?
Jusqu’au 4 mars 2018
​Ouvert tous les jours, du mardi au dimanche

Contact

+41 (0)58 469 38 90

Plus d’info ici


Auteur : Sabine Regenass

• À DÉCOUVRIR •


MODE

Pascale Cornu


Une créatrice ayant l’œil pour les détails

INTERVIEW

Marina Rollman


Un humour raffiné mais toujours piquant

BON PLAN

La routine jour 100% Suisse


L’hydratation est de mise

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *